Articles

20 décembre 2017

400 personnes en soutien aux migrant-e-s à Montpellier : Début réussi mais que le début !

Ce lundi 18 décembre, à l’occasion de la journée internationale des migrants, le collectif « Bienvenue Migrants 34 »(CMB 34), dans lequel notre groupe est engagé, avait pris l’initiative de mobiliser contre les procédures Dublin et les expulsions. Dans un contexte de durcissement sans précédent de l’appareil répressif à l’encontre des migrants et de leurs soutiens, de nombreuses associations et organisations avaient relayé cet appel :
https://collectifmigrantsbienvenue34.files.wordpress.com/2017/12/lettre-18-dc3a9cembre-orgas-et-personnalites-4-bis1.pdf
De plus, nous avions salué dans un récent article le processus d’auto-organisation des migrants qui se met en place depuis plusieurs semaines avec l’appui du CMB 34 :
http://unautrefutur.org/les-migrants-sauto-organisent-et-luttent-soutenons-les/

Un rassemblement réussi …

En résonance avec cette dynamique, se sont plus de 400 personnes qui se sont mobilisées un lundi soir à 17 h dans les frimas de décembre devant la préfecture de Montpellier. C’est une belle réussite. La composition hétérogène du rassemblement est un motif d’espoir : migrant-e-s et leurs soutiens, membres d’associations et collectifs travaillant sur les questions de l’immigration, jeunes, vieux, squatteu(r)-se-s (de la Providence notamment), syndicalistes, membres d’organisations politiques, lambdas qui en a ras-le-bol etc. Un peu comme si plusieurs secteurs de la société voulaient faire entendre l’insupportable dans lequel nous sommes plongés depuis trop longtemps sur ces questions. L’implication des participante-s au rassemblement s’est matérialisée par l’écoute importante des différentes prises de parole ; en particulier lors des témoignages poignants de plusieurs personnes migrantes qui ont donné une idée des difficultés invraisemblables traversées lors de leurs exils, et qui ont porté leurs revendications :
https://collectifmigrantsbienvenue34.wordpress.com/2017/12/03/les-personne-migrantes-de-montpellier-et-dailleurs-se-mobilisent-contre-la-procedure-dublin-soutenons-les/

Des slogans du type « So-so-so solidarité avec les migrants et tous les sans papiers », « De l’air, de l’air, ouvrez les frontières » ou « murs par murs, pierres par pierres nous détruirons toutes les frontières » ont alterné avec les prises de parole et les morceaux de la batucada « La Battante ».

La délégation, composée notamment de deux membres du CBM 34, du RESF, de la Cimade et de Médecins du Monde, reçue à 18 h par le préfet de l’Hérault est sortie au moment où le mur de carton qui avait été dressé pour symboliser les frontières était démantelé.

Ce n’est qu’un début …

Mais à l’intérieur, la délégation s’est heurtée à un autre mur, celui de la froideur et de l’arbitraire préfectoral. Le discours du préfet est resté dans la droite lignée de la circulaire du ministre de l’intérieur du 20 novembre : plus de tri, plus d’enfermement, plus de fichages, plus de dublinages, plus d’expulsions ! On sait que c’est aussi la « philosophie » du du projet de loi à venir « asile et immigration » qui va entériner le scandale de l’expulsion de demandeur d’asile avant même l’examen de leurs demandes !
L’État français criminalise les migrant-e-s. C’est d’abord une stratégie populiste pour monter les petites gens les unes contre les autres, en tentant de faire croire que le chômage et la misère sont causés par les plus précaires d’entre nous : migrant-e-s, immigré-e-s, sans-papiers etc.
Pour arrêter ce mouvement destructeur de vie et de solidarité, pour mettre en échec ce projet de loi et ces pratiques, nous devrons amplifier encore la mobilisation dans les mois à venir ici à Montpellier et partout en France. Tenons nous prêt-e-s à nous mobiliser dans les prochaines semaines !

Groupe de Montpellier de la coordination des Groupes Anarchistes

voir aussi :
https://collectifmigrantsbienvenue34.wordpress.com/
http://www.lepoing.net/rassemblement-de-soutien-aux-migrants-300-personnes-devant-la-prefecture-de-montpellier/

Par Groupe Un Autre Futur Immigration Sans-papiers Partager :

Agenda