Articles

28 janvier 2018

Refus du fichage ADN, solidarité avec Fabien

Nous relayons l’appel à la solidarité avec notre camarade Fabien, militant libertaire de Saint-Gaudens. Lors de la tenue d’une table d’information sur les compteurs électriques Linky, le 16 novembre 2017, Fabien a été arrêté, puis placé en garde à vue. Pour avoir refusé un prélèvement d’ADN, il est convoqué au Tribunal d’Instance de Saint-Gaudens, le 1er mars, à 14h.

Une pétition en ligne est disponible à cette adresse, l’objectif étant d’atteindre les 1000 signatures : http://refusdufichageadnsolidariteavecfabien.wesign.it/fr

La pétition

Le 16 novembre dernier, Fabien, militant libertaire, a été menotté lors de la tenue d’une table d’information sur le compteur Linky puis placé en garde-à-vue au commissariat de St-Gaudens durant 7 heures.

Que lui voulait-on ? Ficher son ADN !… Plus d’un an après un passage au Tribunal Correctionnel de Toulouse (pour avoir entravé l’interpellation violente d’un sans abri durant la période du mouvement social contre la loi travail), la justice revient à l’assaut et déroule une partie de son arsenal répressif !

Le prélèvement ADN visait à l’origine au fichage des délinquants sexuels. Il est maintenant largement utilisé au service de la répression des acteurs et actrices du mouvement social. Pour cette raison, de nombreuses organisations politiques et syndicales en préconisent le refus. Parmi elles : les Faucheurs volontaires, le Syndicat de la magistrature, Solidaires, la Confédération paysanne, la CGT, etc…

Ayant lui aussi et comme beaucoup d’autres refusé de se soumettre au prélèvement de son ADN,

Fabien comparaîtra devant le Tribunal d’Instance de Saint Gaudens, le 1er mars, à partir de 14h.

Parce que nous refusons d’être fiché(e)s à vie, pour nos idées et pour nos luttes !
Contre la discrimination politique, syndicale et militante, nous demandons la relaxe de Fabien concernant son refus du prélèvement ADN

 

Par Groupe Un Autre Futur Répression Partager :

Agenda